Bon pour la tête

Communiqué de presse du 15 juin 2017

L’Hebdo disparu, un journal en ligne reprend le témoin, dans un grand élan de journalistes de toutes les générations, qui redonne à l’indépendance rédactionnelle sa priorité absolue, à l’abri de l’influence insidieuse des annonceurs, appuyé uniquement sur ses lecteurs, les uniques financiers du journalisme de qualité à l’heure où le numérique tend à brouiller les pistes entre le vérifié et le supposé.

Mais le financement participatif ne peut probablement pas suffire à assurer à « Bon pour la Tête » et aux autres titres portés par les journalistes eux- et elles-mêmes en Suisse romande les moyens de se professionnaliser dans la durée.

Ce métier, sans lequel on ne peut concevoir une démocratie semi- directe comme celle de la Suisse, doit recevoir un appui de la collectivité, sous une forme qui permette d’éviter tout contrôle sur le contenu éditorial.

médias pour tous invite les citoyen-ne-s à s’abonner à « Bon pour la Tête » et propose aux gouvernements et aux parlements romands de soutenir la création cet automne de FIJOU, une institution romande pour une presse autonome et vivante gérée par les journalistes, les éditeurs et les représentants de la collectivité.


mpt-mfa/15.6.2017