Un message clair

Les trois associations nationales de journalistes et professionnels des médias - SSM, impressum et syndicom - applaudissent la décision du Conseil national qui rejette l’initiative No Billag sans lui opposer de contre-projet et envoie un message clair à la population. 
Le Conseil national s’est ainsi prononcé pour le principe du maintien d’un service public fort dans le domaine des médias électroniques.

Read More

Pour un service public dans les médias fort et une SSR forte

Nous, les initiateur·trice·s sousigné·e·s, organisateur·trice·s et participant·e·s de cette rencontre, sommes convaincu·e·s qu’une réduction des capacités économiques de la SSR ou une suppres- sion des redevances radio et télévision telle qu’elle est prévue par l’initiative «No Billag» aurait des conséquences dévastatrices sur la qualité de l’offre et la diversité des opinions dans notre pays. L’initiative veut nous faire croire que le mandat de la SSR pourrait être assuré par le secteur privé. Ceci est chimérique et faux. 
L’initiative sera vraisemblablement soumise au peuple en 2018. Son acceptation mettrait tout par- ticulièrement en danger le film documentaire suisse qui, la plupart du temps, se coproduit avec la Télévision qui le diffuse sur ses chaînes et ses plateformes. 

Read More

Aropa: appel aux membres

Comme vous le savez, la votation sur l'initiative No-Billag approche (vraisemblablement en mars 2018). Les conséquences d'un OUI à l'initiative ou même d'un NON timide seraient dévastatrices pour notre secteur, et pour les médias en général, et c'est pourquoi l'AROPA est fermement engagée à défendre le service public et lutter contre cette initiative. Nous vous encourageons fortement à en parler le plus possible autour de vous dès maintenant, afin de sensibiliser votre entourage et vos contacts qui ne sont pas forcément informés des conséquences possibles pour les médias en général et le cinéma suisse en particulier si le résultat de ce vote se termine par autre chose qu'un plébiscite pour la SSR, sous la forme d'un NON massif.

Read More

Pour l’avenir des médias et du cinéma en Suisse

À l’occasion du festival de Locarno, l’association médias pour tous lance savethemedia.ch, une opération qui entend sensibiliser le public à la situation actuelle des médias en Suisse et aux conséquences qu’aurait un affaiblissement du service public sur la culture suisse en général, et sur le cinéma en particulier. 

Read More

Fin de partie pour No Billag?

La semaine prochaine l'initiative No-Billag va être traitée au Conseil des Etats. Ni la gauche, ni l'UDC ni le PLR ne la soutienne. Et l'UDC? Natalie Rickli est la spécialiste des médias la plus influente du parti: Elle préside la commission des transports et des télécommunications du Conseil national, mais aussi l'association « Aktion Medienfreiheit » (action liberté des médias), le groupe parlementaire des partis de droite au détriment de la SSR et à l'avantage des groupes de médias privés.

Read More