Fijou : une solution pour aider l’ATS

Réuni ce 6 février à Lausanne, le comité de l’Association Fijou (Fonds de financement du journalisme) réitère son soutien aux journalistes de l’ATS confrontés à une restructuration massive.

Aux élus des cantons romands, préoccupés par la survie de l’ATS, Fijou offre la possibilité d’agir rapidement et de manière concertée, en pionniers de la reconstruction d’un paysage médiatique fort et indépendant. 

L’Association Fijou a élaboré un système d’aides à la presse ciblées. Elle prévoit, entre autres, la possibilité de subventionner l’abonnement des rédactions aux services d’une agence de presse. La création de Fijou prévoit également une structure de gouvernance des fonds publics qui fera écran entre les bailleurs de fonds et les rédactions, et garantira leur indépendance. De tels dispositifs sont courants dans les organismes subventionnés.

Renseignements :  Frédéric Gonseth (079 412 68 63) et Chantal Tauxe (079 678 39 10) co-présidents